Bianca

Je suis Bianca Debaets,

et pour vous je veux œuvrer pour un Bruxelles plus ambitieux

Meer weergeven

Mais, ma fille tout de même! Bruxelles? Je pense que de nombreuses jeunes femmes ont entendu la même réaction de leurs parents, au moment, où comme moi à l’époque, elles décident d’aller vivre.

J’ai grandi à Middelburg, un petit village, qui compte à peine 600 habitants et où il n’y a pas un seul boulanger. Impossible de s’imaginer cela à Bruxelles. J’ai d’agréables souvenirs de jeunesse de Middelburg. Et tout de même je suis partie vers la lointaine mais fascinante Bruxelles : des habitants issus des 4 coins du monde, des bâtiments superbes, des parcs agréables, des activités culturelles et des expos passionnantes. 


De nombreuses années plus tard, avec quelques rides et des aventures palpitantes, je vis encore ici. Et avec grand plaisir. Bruxelles a pris mon cœur et l'amour est loin d'être fini.

 

Je me suis engagée comme femme politique pour faire de Bruxelles un meilleur endroit à vivre. C’est la tâche de tout politicien. C’est en ayant cet objectif à l’esprit que je me lève tous les matins. ​

 

Je veux une ville qui dirigée selon un modèle de bonne gouvernance, où il y a un futur pour nos enfants et où de nombreuses générations de Belges voudront encore s’installer car c’est un endroit si intrigant pour habiter. En tant que Secrétaire d’État dans le Gouvernement bruxellois je travaille tous les jours, ensemble avec mon équipe, pour améliorer Bruxelles et sa Région. Et au sein du Conseil communal de Bruxelles je mets la pression sur un tas de dossiers pour qu’ils aillent dans la bonne direction. 

Je souhaite poursuivre avec plaisir ce qui m’occupe actuellement : faire de Bruxelles une meilleure ville qui est dirigée autrement. Pour un Bruxelles plus ambitieux ! 

Programme

De la verdure et du calme en ville

Avec des immeubles bien pensés et de haute qualité, nous laissons la place à plus de verdure et de tranquillité dans la ville de Bruxelles. Les tours résidentielles vertes à l'étranger montrent que c’est possible

Former et développer le talent

Le chômage des jeunes à Bruxelles est élevé, mais il est en baisse déjà pour la cinquième année consécutive. De quoi nous donner beaucoup d'espoir. A ce niveau, Bruxelles se porte mieux qu'Anvers et Gand.

Des crèches accessibles pour tout le monde

Chaque enfant a droit à une garde d'enfants qualitative et abordable. Nous n'avons jamais ouvert plus de nouvelles crèches qu'au cours de la période écoulée.

Les leçons du 22 mars en matière de sécurité

Je plaide pour un islam ancré dans notre société. Il est logique que les imams connaissent notre culture et parlent au moins l’une de nos langues nationales.

Plus de chauvinisme bruxellois

Celui qui est fier de son environnement s'en occupe aussi de manière naturelle. Beaucoup de Bruxellois n'ont pas ce réflexe de base qui est pourtant sain. Il n’y a pas que les autorités publiques qui sont responsables de la ville.

En sécurité dans le trafic bruxellois

Si vous conduisez à Bruxelles avec la voiture, tout vous est permis. Une telle affirmation est totalement erronée. La vie des citoyens est plus importante que la liberté des automobilistes.

Bruxelles configuré autrement

Les tâches des communes doivent être simplifiées et le pouvoir de décision de la Région doit être renforcé afin que les Bruxellois obtiennent une gestion plus claire et plus efficace.

Sens à donner à la vie en ville

Nous avons besoin d'un dialogue concret et d'une interaction entre les différentes communautés religieuses et philosophiques. Surtout avec nos jeunes.

Piétonnier 2.0

La refonte complète des boulevards du centre devait constituer un bel exemple de participation publique. Malheureusement, c’est l’inverse qui s’est produit. Il est temps de changer d’approche.

De l’attention pour Laeken, NOH et Haren

Il doit y avoir au moins un représentant de chaque zone (Laeken, Neder-Over-Heembeek, Haren) dans le Collège du Bourgmestre et des Échevins. Cela amènera ainsi plus d’attention pour toutes les parties de la ville.